Body – Transforming – Gesture

Sylvia Safdie

Body – Transforming – Gesture

Photographie, sculpture, vidéo
29 octobre 2015 – 9 janvier 2016
Body Series I, Head No. 3
2015
Impression jet d'encre sur papier
87.6 x 73.7 / 34.5 x 29
Body Series I, Head No. 4
2015
Impression jet d'encre sur papier
87.6 x 73.7 / 34.5 x 29
Body Series I, Head No. 1
2015
Impression jet d'encre sur papier
87.6 x 73.7 cm / 34.5 x 29
Body Series III, No. 1
2015
Impression jet d'encre sur papier
76.2 x 96.5 / 30 x 38
Body Series II, No. 5
2015
Impression jet d'encre sur papier
106 x 60.4 / 41.7 x 23.8
Body Series II, No. 2
2015
Impression jet d'encre sur papier
106 x 60.4 / 41.7 x 23.8
Body Series II, No. 3
2015
Impression jet d'encre sur papier
106 x 60.4 / 41.7 x 23.8
Body Series II, No. 4
2015
Impression jet d'encre sur papier
106 x 60.4 / 47.7 x 23.8
Body Series I, No. 1
2015
Impression jet d'encre sur papier
188.5 x 139.7 / 74.2 x 55
Long View Series II, No. 14
2015
Impression jet d'encre sur papier
8.9 x 73 / 3.5 x 28.7
Long View Series II, No. 2
2015
Impression au jet d'encre sur papier
8.9 x 73 / 3.5 x 28.7
Untitled III (Body / Stone / Water)
2010
Vidéo, HD, couleur
5 min 50 sec

Texte de Françoise Belu «Cette nouvelle exposition d’œuvres récentes de Sylvia Safdie ajoute une pierre à l’édifice artistique qu’elle construit depuis la fin des années 70. La nature dans son aspect élémentaire - la terre, l’eau, la lumière -, l’être humain  et leur interaction sont les sujets qui interpellent l’artiste. Depuis 2002, la vidéo est devenue un de ses moyens d’expression privilégiés, car elle a le grand avantage de rendre visible dans la durée le changement, une notion qui est fondamentale dans son travail. La caméra fixe capte les mouvements et les gestes que Sylvia Safdie surprend.»    [...]

Texte de Françoise Belu

«Cette nouvelle exposition d’œuvres récentes de Sylvia Safdie ajoute une pierre à l’édifice artistique qu’elle construit depuis la fin des années 70. La nature dans son aspect élémentaire - la terre, l’eau, la lumière -, l’être humain  et leur interaction sont les sujets qui interpellent l’artiste. Depuis 2002, la vidéo est devenue un de ses moyens d’expression privilégiés, car elle a le grand avantage de rendre visible dans la durée le changement, une notion qui est fondamentale dans son travail. La caméra fixe capte les mouvements et les gestes que Sylvia Safdie surprend.»    [...]

« La vidéo intitulée Morning in Varanasi a été filmée lors d’un séjour de l’artiste à Varanasi (Bénarès). Installée sur une terrasse qui surplombe le Gange, elle avait braqué sa caméra, par un matin brumeux, sur l’autre rive du fleuve. Soudain, une figure minuscule apparaît dans l’objectif auprès d’une sorte de tas indéfinissable. Puis, une autre figure, si fantomatique qu’elle devient parfois invisible. Dans ce lieu vide de tout repère, une scène se déroule dont les spectateurs deviennent les témoins visuels. La bande passe au ralenti afin qu’aucune des actions n’échappe à leur attention. Cet art minimaliste génère paradoxalement un suspense presque angoissant.

À partir de l’image minuscule tirée de la vidéo, Sylvia Safdie décline tout un corpus d’œuvres  bidimensionnelles qui sont, en quelque sorte, les sœurs numériques de ses dessins au fusain. Certaines ont le format panoramique de la vidéo, tandis que d’autres, Intitulées Body et numérotées, sont des figures complètes de la taille d’un être humain. Quelques bronzes, réalisés à partir de moulage de roches, dont la forme évoque une tête, complètent, au niveau tridimensionnel, la représentation.

Fascinée par l’eau qui alternativement recouvre et découvre une pierre, Sylvia Safdie filme en caméra fixe ce mouvement qui ressemble à une caresse dans la vidéo intitulée Water over stone. L’artiste met ensuite en scène son propre corps dans la vidéo Body / Stone / Water.  Alors qu’elle reste totalement immobile, l’eau semble la recouvrir et la découvrir, comme elle le faisait pour la pierre.

Dans l’exposition Body – Transforming – Gesture, Sylvia Safdie nous montre des corps qui font des gestes que nous cherchons à comprendre tandis que tout se transforme en nous et hors de nous.»

Communiqué

Nouvelles

Aucune nouvelle pour le moment.